latitude-58-accueil
Illustration Bernard Reymond

« À cette époque, j’écrivais des douzaines et des douzaines de ces romans aux couvertures bariolées qui font la joie de la jeunesse.
… Jamais je n’ai connu, comme en les écrivant, l’ivresse de l’aventure. »

– Georges Simenon

Chère visiteuse, cher visiteur,

Bienvenue sur mon site ! J’aimerais ici partager avec vous ma passion d’inventer l’aventure et vous faire découvrir mes histoires.

Avant tout, j’écris des romans à suspense. Ils sont parfois situés dans un contexte historique et souvent dans un cadre maritime. Latitude noire, qui sortira le 2 février 2017, n’y fait pas exception : même si Serge, le narrateur, vit en 2015 dans une ville très éloignée de la mer, c’est dans l’Histoire qu’il devra chercher l’explication de la disparition de son frère. Et peut-être bien sur l’océan. Ou même dans l’océan…

Comme mon précédent livre, La Fille qui n’aimait pas la foule, Latitude noire est un « road trip » qui vous fera découvrir un pays : cette fois ce sera l’Île du Sud de la Nouvelle-Zélande.

– Gilles de Montmollin, romancier

Gilles-de-Montmollin
la fille qui n'aimait pas la foule
En savoir plus

Extrait de Latitude noire

     La forme s’éloigne peu à peu, en laissant son sillage presque imperceptible.
     – On ne saura jamais, reprend la femme. C’est peut-être mieux ainsi…
     Je me tourne vers elle. Elle est très bronzée, avec de longs cheveux noirs. Un visage agréable aux traits fins qui contraste avec des jambes un peu fortes, révélées par son short. Je lui donne environ quarante-cinq ans.
     – Que voulez-vous dire ?
     Elle plante ses yeux bruns dans les miens :
     – Je pense qu’il est bon que la vie conserve des éléments inexpliqués.
     Et moi, je fais exactement l’inverse. Je ne comprends pas la disparition de mon frère au milieu de notre conversation téléphonique. Ni celle du corsaire allemand dans un brouillard vert. Je veux établir la relation entre les deux. Je n’accepte pas la part de mystère…
     – Vous n’êtes pas d’accord ? reprend-elle devant mon silence.
     – Si, vous avez raison. Pourtant beaucoup d’humains sont ainsi faits qu’ils ont du mal à adopter cette attitude sage. Et j’en fais malheureusement souvent partie.

Gilles de Montmollin

le site officiel des aventures de Gilles de Montmollin